Parole Ambulante – Patrick Laupin


Les Voix du Jeudi

En partenariat avec l’Espace Pandora (Agitateur Poétique)

PATRICK LAUPIN, LE VOYAGEUR IMMOBILE

Jeudi 3 novembre 2022

©Raphaël Gaillarde

Dans le cadre de Parole Ambulante, dont le thème est « Voyages singuliers » du 2 au 6 novembre 2022.

Créé et initié par l’Espace Pandora en 1996, Parole Ambulante est un festival de littérature contemporaine qui favorise des passerelles avec les autres disciplines artistiques (musique, cinéma, arts plastiques, etc). Il déambule et s’installe dans des lieux différents chaque soir pour mieux diffuser la parole poétique, sous toutes ses formes et dans tous ses états.

Biographie : Écrivain né en 1950 à Carcassonne. A publié une trentaine d’ouvrages de poésie, prose, récits, essais, qui sont des tentatives de restitution des lieux de la mémoire et de leurs effets vécus dans le saut mystérieux des mots dans le corps. C’est une main tendue vers cette étrange, merveilleuse et mystérieuse, présence du langage en chacun, qui a sa source dans la maison du silence. La Société des Gens de Lettres lui a décerné le Grand prix de la Société des gens de Lettres en 2014 pour l’ensemble de son œuvre poétique. Il est lauréat du prix Kowalski 2016 pour son livre Le Dernier Avenir (La rumeur libre Éditions). Au printemps 2018 le prix Robert Ganzo lui est décerné pour l’ensemble de son œuvre. Il a obtenu le Prix Max Jacob 2021 pour Mon Livre aux Éditions Le Réalgar. Vient de paraître en juin 2022, La mort provisoire aux Éditions La rumeur libre.

Notes de l’auteur : « Je m’intéresse à la lecture et à l’écriture, tout autant qu’au travail avec les autres, depuis le jour où j’ai réellement compris et ressenti, que les voix des autres qui parlaient en nous nous donnaient vraiment quelque chose de mobile et recréateur. Toutes mes phrases sont orientées par ces cartes géographiques et ce climat d’un dialogue entre le silence et les voix du monde. En ce sens dans mon écriture je n’ai jamais fait de différence trop grande entre la poésie, la pensée et le récit, et je m’en suis remis à l’intonation de la voix. Car si la voix est une nudité c’est seulement lorsqu’elle est écoutée et entendue que l’humain arrache une part de son secret aux ténèbres et s’oriente vers l’essence de la sincérité, qu’il arrache le verbe au cœur de l’innommé et en rapatrie l’essence commune et nomade sur la terre des hommes, des rêves et des langues. »

Quelques-unes de ses publications :

La mort provisoire, La rumeur libre Éditions, 2022
Mon Livre, Éditions Le Réalgar, 2021
Le bloc de peine, La rumeur libre Éditions, 2019
Impasse de l’azur, Éditions La passe du vent, 2018
L’Alphabet des oubliés, La rumeur libre Éditions, 2017.
La blanche autarcie des douleurs, La rumeur libre Éditions, 2017.
Le Dernier Avenir, La rumeur libre Éditions, 2015.

Tarif unique 8€, réservation conseillée
RÉSERVER

LECTURES – SPECTACLES
Par L’Espace Pandora et le Théâtre des Marronniers
Avec Sonia Viel, Heiko Wilhelm, Thierry Renard, Yves Pignard et Mohamed-Iyad Smaïne