Les singes aussi s’ennuient le dimanche


En écho avec la Fête de la Science

Du 2 au 7 octobre 2020

Une légende indonésienne raconte que l’orang-outang (littéralement homme-des-bois) maîtrisait le langage des hommes mais qu’il a décidé de se taire à tout jamais. Les grands primates, qui nous ressemblent tant, nous comprendraient-ils malgré leur mutisme ? Quelle est l’origine de notre fascination pour eux ? Dans un zoo, devant la cage des chimpanzés, Miroslav, un visiteur amoureux des singes et Rose-Marie, une primatologue, se rencontrent. Dans leurs échanges, l’instinct de Miroslav va être confronté à la rigueur scientifique de Rose-Marie.

©D.R.

Lorsque l’on sait que l’homme fait partie du monde animal, que son cousin le plus proche est le grand singe, qu’il existe des filiations composant une même histoire, ce n’est pas sans incidence sur le regard que l’on portera sur soi-même et sur les autres. – Yves Coppens

Ve 2 > 20h30
Sa 3 > 19h00
Di 4 > 17h00
Lu 5 > 19h00
Ma 6 > 20h30
Me 7 > 20h30
RÉSERVER

THÉÂTRE – CRÉATION
Sea Art Production
Texte Pascal Lanier, d’après les écrits d’Yves Coppens
Jeu Micky Sebastian et Jean-Louis Cassarino
Mise en scène Mikael Pernet

Spectacle Balises
1 place achetée = 1 place offerte
Réservations sur
www.balises-theatres.com

Autour du spectacle

Vendredi 9 octobre à 19h

Conférence-lecture

L’animalomanie en arts, quand l’animal influence les représentations de l’homme. Les arts ont toujours cherché à révéler la place de l’Homme dans le monde tout en éprouvant une fascination envers le monde animal.

Entrée libre
Réservation conseillée

RÉSERVER

Dans le cadre de la Fête de la Science
Conférence Cyril Devès, docteur en histoire de l’art et coordinateur scientifique du CHRI École Émile Cohl
Lecture
Yves Pignard