Mais détendez-vous, vous n’avez aucun avenir


Du 23 au 28 novembre 2016

théâtre / création

La mauvaise compagnie
en coproduction avec Passage Production
Idée originale, adaptation et mise en scène Samuel Wego
aidé de Joël Hounhouénou Lokossou et Eve Lomenech
Jeu Joël Hounhouénou Lokossou et Samuel Wego
Musique et jeu Marie-Claire Moissette
Avec les participations exceptionnelles et successives de Denis Déon, Cyrille Cagnasso, Alexandre Bégot, Romain Bégot, Emmanuel Saget, François Nouel, Laurent Bernon
Costumes Dominique Fournier
Voix Vivienne G

« Dans une société qui a perdu la raison, l’intelligence est de savoir répondre à l’absurde par l’absurde dans le but d’assigner des limites à la folie et de sauvegarder l’intérêt de tous. » Feng Jicai

Autrefois le théâtre pouvait avoir le rôle de sortir l’être humain de son existence pour mieux lui permettre de l’observer, de le rendre spectateur de sa propre vie en souhaitant la catharsis. Selon le philosophe Stanley Cavell (Le déni de savoir dans six pièces de Shakespeare), aujourd’hui, il s’agirait plutôt de le remettre dans son existence quand tout semble fait, notamment par l’omniprésence des écrans, pour que nous restions spectateurs.

C’est ce que tentent ici deux pauvres comédiens, un improbable Hamlet et une étrange Ophélie, qui s’agitent et se pavanent durant leur heure sur la scène, se métamorphosant au besoin et se perdant dans la confusion et la complexité de l’époque autant que dans celles du spectacle.

Un spectacle à la fois shakespearien, mélomane, tragique et comique, sobre et baroque, une escroquerie théâtrale et une exploration courageuse et débraillée du côté de l’absurde. « Beaux costumes, belle musique, beaux textes, beaux comédiens… Venez, vous pourrez dire : j’y étais ! »

Me 23 20h30 – Je 24 20h30 – Ve 25 20h30 COMPLETSa 26 20h30 – Di 27 17h00 – Lu 28 19h00

RÉSERVER